Je lance ma boîte
Logo Securex
 

Votre statut en tant qu’indépendant

Avant de vraiment vous lancer, vous devez d’abord choisir votre statut. Vous pouvez décider de travailler comme indépendant à titre principal, à titre complémentaire, comme aidant ou encore comme conjoint aidant.

À titre principal ou à titre complémentaire

En tant qu’indépendant, vous avez accès à deux régimes de travail : à titre principal ou à titre complémentaire. Ces deux régimes impliquent de nombreuses différences. Tout d’abord, ce choix implique diverses conséquences au niveau des revenus, des cotisations sociales et de la protection sociale.

En tant qu’indépendant à titre principal, vous pouvez vous lancer si vous êtes exclusivement actif comme indépendant sur le marché du travail. Vous bénéficiez alors totalement du statut d’indépendant. Vous pouvez travailler comme indépendant à titre principal si:

  • Vous exercez uniquement une activité indépendante, sans exercer d’autre activité professionnelle en parallèle.
  • Outre votre activité indépendante, vous exercez une autre activité qui ne peut pas être considérée comme activité à titre principal et qui ne donne aucun droit à des versements, une pension ou des allocations familiales.
  • Vous n’avez pas encore atteint l’âge de la pension ou n’avez pas encore obtenu une retraite anticipée.

Votre activité indépendante est une profession à titre complémentaire si vous exercez une autre activité professionnelle simultanément, habituellement et principalement.

  • Simultanément : l’activité professionnelle indépendante doit être exercée pendant la même période que l’activité à titre principal.
  • Votre activité principale est considérée comme habituelle et principale si:
    • Vous travaillez au moins à mi-temps dans le secteur privé.
    • Vous êtes au moins enseignant à 6/10e.
    • Vous êtes fonctionnaire avec au moins une mission à mi-temps et avez au moins déjà travaillé 8 mois ou 200 jours par an.
    • Vous percevez un revenu de remplacement vous permettant de conserver vos droits à la pension.

Les périodes d’inactivité dans votre activité principale peuvent également être prises en considération pour le statut comme indépendant à titre complémentaire. Ces cas spécifiques sont alors examinés et évalués individuellement.

Plus d'info:

Des questions à propos du choix de votre statut ? Prenez rendez-vous avec le guichet d’entreprise Securex le plus proche de chez vous.