Je lance ma boîte
Logo Securex
 

Étape 5 : Autorisations et subsides pour les entrepreneurs qui se lancent

 

 

Bien entendu, il existe également toute une série de solutions pour vous aider en tant qu’indépendant qui se lance, ou dont vous avez obligatoirement besoin. Par exemple, différents subsides pour entrepreneurs débutants proposés par les Régions, ou les  autorisations requises pour exercer certaines activités.

Subsides pour les entrepreneurs débutants

En tant qu’entrepreneur débutant, vous pouvez recourir à une série d’incitants émanant des autorités fédérales ou des Régions. Ceux-ci peuvent faciliter le démarrage de votre entreprise et vous offrir un peu plus de marge de manœuvre en tant qu’entrepreneur.

Vous souhaitez en savoir plus sur les subsides disponibles pour les entrepreneurs débutants ? Faites appel à nos spécialistes via notre e-shop Securex.

Autorisations nécessaires au lancement

Certaines activités indépendantes nécessitent une autorisation spécifique, sans laquelle il est interdit de se lancer. En voici un récapitulatif:

  • Activités ambulantes (commerce ambulant à emplacement variable) – une carte ambulante est obligatoire et doit obligatoirement être demandée auprès de votre guichet d'entreprises.
  • Activités foraines.
  • Carte professionnelle pour les étrangers ne faisant pas partie de l’Espace économique européen et qui souhaitent lancer une activité en Belgique.
  • Boucher-charcutier – vous avez besoin d’une licence pour la vente, l’exposition en vente, la conservation et la découpe en vue de la vente de viandes de boucherie fraîches, préparées ou conservées.
  • Vente de nourriture – licence nécessaire si vous fabriquez, importez, vendez, emballez ou transportez des denrées alimentaires.
  • Entrepreneurs de travaux publics – un entrepreneur qui exécute des marchés publics doit être agréé par le ministère des Transports et de l’Infrastructure.
  • Vente de produits liés au tabac.
  • Vente, fabrication, traitement et analyse de boissons alcoolisées.
  • Les surfaces commerciales de plus de 400 m² doivent obligatoirement demander une autorisation auprès du collège du bourgmestre et des échevins de la commune où l’établissement sera exploité.
  • Diffusion de musique – pour ce faire, il faudra payer une autorisation à la Sabam ainsi qu’une indemnité équitable. Toutes deux ont été conçues pour protéger les droits d’auteur.
  • Les activités exercées au sein de la chaîne alimentaire – pour ce faire, vous devez obtenir un agrément de la part de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA).

 

Plus d'info:

Vous souhaitez en savoir plus sur les autorisations dont vous avez besoin ? Consultez le récapitulatif des pouvoirs publics belges. Pour demander les autorisations nécessaires, vous pouvez vous rendre au guichet d’entreprise de Securex.